Évitez les fraises d’Espagne

Pour ma part, j’évite les fraises espagnoles. Difficile de rester insensible à ce qui ressemble vraiment à un désastre écologique au sud de l’Andalousie (sur 6 000 hectares), à l’exploitation d’une main d’œuvre essentiellement marocaine sous-payée et logée dans des conditions inhumaines et à la qualité de ces fraises produites dans une terre stérilisée avec des